L'Empire du pire, une parodie insipide ?

http://www.alexbouquineenprada.com/2019/01/lempire-du-pire-parodie-insipide.html#more
Auteur : Théo Grosjean
Dessinatrice : Auriane Bui
Éditeur : Jungle !
Date de parution : 25 septembre 2017
Nombre de pages : 100
Ma note : 2,5/5

Si vous avez mémoire à peu près fonctionnelle, Théo Grosjean est un nom qui devrait vous rappeler quelque chose. Vous donnez votre langue au chat ? C'est l'auteur d'Un gentil orc sauvage, la bande-dessinée qui a décroché la pépite au dernier Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Ce récit résolument engagé, témoignage à peine voilé des horreurs de l'immigration à la sauce Tolkien, avait été une véritable surprise. C'est donc l'âme confiante que je me suis penchée sur  L’empire du pire, une bande dessinée parodique qui passe au vitriole les personnages de la dernière trilogie Star Wars. Comme le laisse présager la couverture, c’est surtout Kylo Ren, rebaptisé Kishlo Ren pour l’occasion, qui en prend pour son grade. À travers la figure de ce méchant très controversé, ce sont les affres de l’adolescence et les incohérences scénaristiques du space opéra le plus célèbre au monde qui sont balayées avec humour. 

Certaines planches valent sincèrement la peine d’être savourées (pour le petit clin d’œil au mur de Donald Trump par exemple), mais je suis bien forcée (ha ha) d’admettre que l’ensemble manque clairement de finesse pour être pleinement appréciable. Si l’on ajoute la redondance des gags au ras des pâquerettes et le manque de saveur graphique dont souffre l’ouvrage, je ne suis pas persuadée que l’atmosphère caustique peu finaude ait les épaules suffisamment solides pour convaincre un lectorat étendu… Si vous connaissez de fervents opposants à la figure de ce méchant bien souvent considéré comme ridicule et colérique, vous pourrez à la rigueur satisfaire leurs pulsions de moquerie cathartique grâce à cette BD. Pour le reste, ne vous attendez pas à grand chose !


Si Kylo tombait sur cette BD, autant vous dire
que certains passeraient un mauvais quart d'heure...

D'ailleurs, vous êtes dans quel camp ?
Vous aimez bien son petit air torturé
ou vous auriez envie de le pendre par
ses grandes oreilles au dessus d'une cuve d'acide ?