L'immigration en Terre du Milieu, une BD indispensable !

http://www.alexbouquineenprada.com/2018/12/limmigration-en-terre-du-milieu-une-bd.html#more 
Auteur : Théo Grosjean
Éditeur : Delcourt
Date de parution : 29 août 2018
Nombre de pages : 216
Ma note : 5/5

Pépite BD 2018 - Salon du livre jeunesse de Montreuil

La guerre, l’exode, l’immigration, la politique étrangère, les frontières, la pauvreté et la misère : des thématiques qui jalonnent notre quotidien dans les médias, mais aussi à chaque coin de rue. Bien souvent, je suis abasourdie par notre capacité à endurer sans broncher des images et des réalités d’une violence indicible sans que cela bouleverse durablement notre discours ou notre comportement. Comment l’Homme moderne a-t-il pu être à ce point anesthésié face à la misère de ses semblables ? C’est en tout cas ce que Théo Grosjean se propose de mettre en scène dans une bande dessinée percutante, haletante et indispensable. 

Oscar est un jeune orc qui vit bien tranquillement dans un petit village relativement protégé des conflits qui déchirent le pays. Car si la plupart des orcs civilisés vivent en paix, ce n’est pas le cas des orcs sauvages qui pillent, tuent et saccagent tout sur leur passage. Alors quand le pays cède sous les assauts de plus en plus appuyés de ces hordes barbares, notre jeune héros s’enfuit, à la recherche de sa mère, de soutien, d’aide. Mais le calvaire et les horreurs le poursuivent, la mort frappe chaque ville, chaque village, sans distinction. Contraint de se réfugier dans le royaume voisin, Oscar se voit refusé le droit d’asile. C’est le début d’une chasse à l’Homme sanglante, terrible écho des drames contemporains.

J’ai été totalement conquise par cette mise en scène de l’immigration dans un univers de fantasy savamment construit, parsemé de créatures tantôt attachantes, effrayantes ou amusantes. Le trait résolument simple et faussement naïf illustre à merveille l’inhumanité, l’incompréhension, les amalgames, l’embrigadement, l’égoïsme, la violence, l’angoisse, la peur, le dénuement et le deuil qui accablent les pays ravagés par la guerre et qui sclérosent nos sociétés occidentales.

Je ne saurai que trop vous conseiller de feuilleter ce roman graphique indispensable à lire et à offrir. Une piqûre de rappel n’est jamais inutile, et ce changement de perspective est une audace bienvenue et nécessaire ! Alors si vous êtes à la recherche d'un cadeau de Noël marquant, didactique et divertissant, chaussez vos lunettes et partez en quête de cette pépite.


Allez, je m'en vais partager cette découverte sur les réseaux sociaux 
avec tout l'enthousiasme et le savoir-faire dont je suis capable...