Le temps des mitaines, Coeur de renard

http://www.alexbouquineenprada.com/2018/12/le-temps-des-mitaines-coeur-de-renard.html#more
Auteurs : Anne Montel & Loïc Clément
Éditeur : Didier Jeunesse
Date de parution : 6 juillet 2016
Nombre de pages : 64
Ma note : 5/5

Quelles sont vos marottes littéraires ? Le roman que vous conseillez constamment ? L’auteur que vous portez aux nues tous les dimanches pour égayer le déjeuner dominical ? Bien sûr, moi aussi j’en ai quelques-uns, et vous me voyez arriver gros comme une maison avec mes questions… Alors aujourd’hui, je vous présente Le temps des mitaines, album jeunesse né sous le stylo et les pinceaux de mon duo favori, j’ai nommé Anne Montel et Loïc Clément ! Il faut tout de même savoir qu’ils m’ont fait pleurer au beau milieu d’une médiathèque avec le fabuleux Chaussette et versé des seaux de larmes avec l’incroyable Les jours sucrés. Si j’étais face à vous, je vous collerais dans les mains les deux romans du Professeur Goupil, des premières lectures pour les plus petits qui valent vraiment la peine… Bref, vous l’aurez compris, ces deux-là, c’est du sérieux !

Si l’on s’attarde maintenant sur Le temps des mitaines, il faut que je vous avoue que le premier tome ne m’a pas plus convaincue que cela. Construit comme une enquête menée par un ourson vivant dans un pot de miel, une souris au langage très particulier, un escargot surdoué et une renarde plutôt sauvage, ce titre est visuellement délectable (comme toujours), mais l’intrigue manque un peu de subtilité pour les gros lecteurs. Cela dit, vous pouvez être certains que les enfants prendront plaisir à suivre cette bande de joyeux drilles aux pouvoirs magiques évoluant dans un village bien trop mignon. Je tiens tout de même à préciser que je me suis régalée à débusquer tous les clins d’œil et références dans le décor et les dialogues ! Pour vous résumer l’intrigue en deux mots, nos jeunes amis vont être confrontés à des disparitions en série de leurs camarades après les cours. Tout autant terrifiés qu’intrigués, ils vont décider de mener l’enquête, à leurs risques et péril.

Je passe donc sur ce premier volet pour m’arrêter plus longuement sur la suite, plus courte qui s’intitule Cœur de renard, et qui se présente comme une pause ensoleillée en compagnie de notre bande de petits animaux durant leur stage d’été… Et alors là, inutile de tourner autour du pot, j’ai véritablement adoré ! Anne Montel et Loïc Clément nous offrent un récit citoyen judicieusement construit autour des valeurs de l’entraide, du partage, de la solidarité, de la préservation de notre patrimoine grâce au soutien des petits producteurs. Cette éducation à une consommation plus éclairée est magnifiquement amenée et illustrée ! Mention spéciale aussi à la façon dont la passion, l’éveil au travail et la sortie de l’enfance sont abordés. Tout n’est que finesse, drôlerie et émotion ; l’ensemble servi par des aquarelles dans lesquelles on aimerait pouvoir plonger tête la première. Un régal absolu !


J'vous ai donné un peu envie, hein ? Dites ? 
(L'hiver, j'ai envie de gratouilles, c'est terrible !)