I Feel Pretty, en toute décomplexion !

Titre : I Feel Pretty
Réalisation : Abby Kohn, Marc Silverstein
Casting : Amy Schumer, Michelle Williams, Rory Scovel
Date de sortie : 20 juillet 2018
Disponible sur Netflix !

Bon, les enfants, il faut qu’on parle sérieusement quelques minutes. Je viens de voir un film et je dois absolument vous poser une question : l’insouciance enfantine, comment est-ce que vous la qualifieriez ? (Vous avez quatre heures !) Qu’est-ce qui a changé exactement depuis l’époque où vous arpentiez les rues en culotte courte ? Est-ce que pour vous, être adulte, c’est avoir conscience de la mort ? Être responsable ? Inquiet de l’état du monde, du marché du travail, de vos finances ? Est-ce qu’être adulte, ce n’est pas aussi être écrasé par le poids du regard extérieur ? Sentir le jugement des autres sur ses épaules ?

Quand j’étais petite, je n’avais aucunement conscience d’être jolie ou non, aucune inquiétude quant à mon poids, la taille de mes cheveux, la blancheur de mes dents, la longueur du duvet sur mon gros orteil, la fermeté de ma fesse droite ou l’étrange angle d’inclinaison de mon cou. Non, mes préoccupations tournaient autour de sujets bien plus importants : aller me jeter dans le ruisseau derrière chez moi, grimper tout en haut du cerisier chez mes voisins, dévaler la pente du lotissement dans la poussette de mon poupon plus rapidement que ma meilleure amie et voler quelques pièces de monnaie sur le bureau de mon père pour m’acheter quelques bonbons à la boulangerie après l’école. La vraie vie quoi !


Et sauter dans les flaques, bon sang ! Vous n'aimiez pas ça, vous ?!

Ne nous voilons pas la face : depuis, ça a quelque peu changé... Bien entendu, ce n'est pas la première fois que j'en prends conscience. En général, c'est une révélation assez violente et soudaine qui me tombe sur le coin du nez sans crier gare : un livre choc, une phrase entendue ici ou là, un discours inspirant... Et vous savez quel est le dernier électrochoc en date ? Le dernier film dans lequel apparaît Amy Schumer, l’humoriste américaine. Dans I Feel Pretty, cette blonde pétillante interprète Renée, une trentenaire bourrée de complexes qui s’interdit de vivre ses rêves parce qu’elle est pulpeuse et qu’elle ne ressemble en rien aux grandes femmes sculpturales qu’on nous impose à longueur de journées dans les magazines, les clips et la publicité sous toutes ses formes. Mais après avoir reçu un énorme coup sur la tête pendant son cours de RPM (mais si, les cours de vélo collectifs durant lesquels on perd à peu près trois litres et demi de sueur !), elle va soudainement poser un regard bienveillant sur son corps et se percevoir comme une créature enchanteresse et magnifique. Persuadée d'avoir changé d'apparence, elle va profiter de cette aubaine inespérée pour prendre sa vie en main, oser affirmer ce qu’elle est et se battre pour obtenir ce qui lui tient à cœur. Et vous savez quoi ? Ça va fonctionner !

Oui, et vous aussi !

Bien que le scénario soit convenu, le message transmis vaut le détour, et l'actrice principale livre une interprétation d'une justesse très touchante ! Nous sommes toutes et tous sabotés par nos complexes d’infériorité, nous sommes tous dans le jugement permanent, en quête d’un idéal fantasmé qui nous ronge et nous rend misérables. Voir une femme forte, indépendante et sûre d’elle-même ne devrait pas nous effrayer, nous agacer ni être source de jalousie : nous devrions pouvoir apprécier de voir une personne confiante et être libres de nous en inspirer, sans nous sentir diminués d’aucune manière.

Alors même si des mouvements tels que le body positive prennent de plus en plus de place dans le paysage médiatique, même si nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses à revendiquer le droit à l’imperfection, les diktats sont encore bien trop profondément ancrés et omniprésents. Des piqûres de rappel sont donc indispensables pour nous faire prendre conscience que nous sommes notre plus grand ennemi, notre plus grande source de souffrance et que nous devrions être convaincus que notre être ne se définit pas seulement par son incarnation physique. Nous sommes tellement davantage, tellement plus qu’une enveloppe faite de peau, de chair et de muscles. Alors ne gaspillez pas trop votre énergie à vouloir ressembler aux beautés de papier glacé, mais posez plutôt de petites pierres pour vous rapprocher chaque jour de vos rêves. Et même si ce film n'est pas révolutionnaire, I Feel Pretty peut tout à fait être votre caillou du jour !


Je vous embrasse tendrement sur le nez, quelle que soit sa taille, sa longueur, sa forme, sa couleur, sa texture, sa nature de peau et sa tonicité. Vous n’êtes pas une denrée alimentaire qui doit être mesurée et auscultée sous toutes les coutures pour être validée bordel, vous êtes exceptionnellement vous !