Angelica Varinen - L'affaire de la licorne

Autrice : N.M Zimmerman
Éditeur : Flammarion Jeunesse
Date de parution : 2 mai 2018
Nombre de pages : 224
Ma note : 3,5/5

Plantons un peu le décor : Angelica, engoncée dans une robe bouffante, trouve le voyage bien long. Coincée dans une carriole avec son amie Lisobel, elle se prépare à rendre visite à une famille d’aristocrates qui aiment faire étalage de leur fortune. Leur dernière lubie ? Acheter une licorne naine noire venue du bout du monde pour satisfaire les fantaisies de Mina, leur fille unique. Notre héroïne, fantasque et attachée aux plaisirs simples, s’attend au pire ! Heureusement pour elle, un évènement pour le moins inattendu et étrange va venir pimenter son séjour… Alors, prêts à entamer une nouvelle enquête ?


"Un crime peut être une œuvre d'art, et un détective un artiste."
Agatha Christie

Autant vous le dire d’emblée : ce deuxième tome est bien meilleur que le premier ! Balayé l’arrière-goût de trop peu et d’inachevé, la suite des tribulations de notre Miss Marple en herbe ne souffre plus des faiblesses de son prédécesseur. Entre running gag, renard arctique qui se téléporte, chat prétentieux qui met les pattes dans le plat, récit à énigmes rafraîchissant, camembert trempé dans le chocolat chaud et quelques messages bien sentis, la sauce prend !

J’ai été particulièrement friande de la critique de la consommation ostentatoire et du paraître. N.M Zimmermann dénonce, sans tomber dans l’épineux écueil du manichéisme, les travers de notre société matérialiste qui nous pousse à juger nos semblables non plus sur ce qu’ils sont, mais bien sur ce qu’ils ont. Pour autant, le fond est suffisamment nuancé pour ne pas verser dans un discours moralisateur indigeste : les méchants ne le sont peut-être pas tant que ça, et mener un train de vie dispendieux n’empêche pas d’avoir un cœur foncièrement généreux.

Savamment dosé, ce récit est une hybridation réussie, quoi que toujours perfectible, qui joue habilement avec les stéréotypes du récit policier old school pour embarquer les jeunes lecteurs dans une enquête loufoque et enlevée aux côtés d’une héroïne au caractère bien trempé. Autrement dit, c’est avec plaisir que je rempilerai pour une nouvelle investigation signée Angelica Varinen. Et vous, tentés ? Dites-moi tout. En attendant de vous lire, je vous souhaite de merveilles rencontres de papier et je vous embrasse mystérieusement.