Ma barre de navigation


http://www.alexbouquineenprada.com/2017/06/hello-petit-internaute.html http://www.alexbouquineenprada.com/2017/06/les-chroniques-par-le-menu.html http://www.alexbouquineenprada.com/search/label/coupdecoeur http://www.alexbouquineenprada.com/search/label/actualitt%C3%A9 alexbouquineenprada@gmail.com

30 mai 2018

Ma sœur est une brute épaisse, Alice de Nussy


http://www.alexbouquineenprada.com/2018/05/ma-sur-est-une-brute-epaisse-alice-de.html
Autrice : Alice de Nussy
Illustratrice : Sandrine Bonini
Éditeur : Grasset Jeunesse
Date de parution : 9 mai 2018
Nombre de pages : 32
Ma note : 3,5/5

Entièrement réalisé à partir de collages, Ma sœur est une brute épaisse est un album étonnant dans lequel esthétique rétro et modernisme se côtoient intelligemment. Ses touches de fluo lui offrent une identité visuelle unique qui casse habilement le côté trop brut des illustrations qui n’ont pas forcément su me charmer. Alors ne laissez pas l’univers graphique avoir raison de votre motivation, car je vais vous prouver que cet album a plus d’un tour dans son sac !

Le gros point fort de ce récit ? C’est un uppercut très malin portés aux clichés genrés ! Ici, c’est le petit garçon qui aime lire, prendre le temps de savourer un Petit Beurre, faire les choses tranquillement et être au calme, tandis que sa petite sœur est un vrai tourbillon. Elle est blagueuse, bourrue, énergique, aventurière, souvent brutale et bon sang que c’est chouette de proposer des modèles variés aux enfants !

Mais l’aspect anti-sexiste n’est pas le seul atout de cette lecture adressée aux enfants. J’ai personnellement beaucoup aimé la mise en scène douce-amère de ces deux protagonistes diamétralement opposés qui arrivent, même l’espace d’un petit moment fugace, à se témoigner l’amour profond qu’ils se portent.

Les bêtises de cette enfant terrible ont beau se retourner contre ce grand frère qui n’aspire qu’à la tranquillité, aux grasses matinées et au calme, l’autrice a su jongler habilement entre agacement et tendresse pour proposer une narration espiègle et mignonne à souhait. Car même si elle l’empêche de dormir et qu’elle terrorise le chat, notre petit narrateur est bien content de pouvoir compter sur la présence de sa petite sœur pour mettre de l’animation, de l’amour et de la vie dans son quotidien. Une très jolie ode aux fratries qui se chamaillent, s’arrachent les cheveux, se disputent, doivent composer, s’adapter et qui s’aiment envers et contre tout.

Un grand merci aux éditions Grasset Jeunesse d'avoir permis à l'enfant unique que je suis de plonger, le temps d'un moment, dans l'intimité, le vacarme et l'amour vache qui rythment le quotidien des familles nombreuses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire