Ma barre de navigation


http://www.alexbouquineenprada.com/2017/06/hello-petit-internaute.html http://www.alexbouquineenprada.com/2017/06/les-chroniques-par-le-menu.html http://www.alexbouquineenprada.com/search/label/coupdecoeur http://www.alexbouquineenprada.com/search/label/actualitt%C3%A9 alexbouquineenprada@gmail.com

26 févr. 2018

Viser la lune, Anne-Fleur Multon

http://www.alexbouquineenprada.com/2018/02/auteur-anne-fleur-multon-editeur-poulpe.html
Auteur : Anne-Fleur Multon
Éditeur : Poulpe Fictions
Date de parution : 4 mai 2017
Nombre de pages : 168
Ma note : 3,5/5

« Viser laaa lune, ça me fait pas peur, même à l’usuuure j’y crois encore et en coeur, des sacrifiiiiices s’il le faut j’en ferai, j’en ai déjà faiiiiit et toujours le poing levéééé ! ». Oups. Non, erreur de casting, je me suis plantée de référence… Aujourd’hui je ne vous retrouve pas pour une séance nostalgie autour de la chanson de l’oubliée Amel Bent, mais bien pour vous parler du premier tome de la saga Allô sorcières écrit par Anne-Fleur Multon et illustrée par Diglee.

Je suis fan du trailer réalisé par Poulpe Fictions pour présenter le roman, pas vous ?




Ce roman jeunesse a fait énormément parlé de lui depuis sa parution, et pour cause ! Viser la lune nous raconte la création d’une nouvelle chaîne YouTube par quatre adolescentes venues des quatre coins du globe. Roman féministe et feel good, il est aussi réconfortant qu’une boisson frappée en plein mois d’août. Les héroïnes sont pétillantes, frondeuses, volontaires et dégourdies. C’est terriblement agréable de voir des jeunes filles mises en scène pour rappeler à tous qu’on peut faire bouger les choses et se battre pour défendre ce qui nous tient à cœur quelque soit notre âge. Non, 13 ans ce n’est pas seulement l’âge de l’ingratitude et des lamentations, c’est aussi l’époque durant laquelle nous vivons la vie intensément, en y mettant tout notre coeur et toute notre énergie, sans filtre ni retenue. Viser la lune aborde des questions de société épineuses et actuelles de manière très pertinente. Ainsi, le cyber-harcèlement, le racisme et le sexisme sont mis en lumière de manière moderne et rafraîchissante.

Seul bémol ? Dans un désir de prouver que tout est possible, Anne-Fleur Multon tombe un peu dans le piège du simplisme : à chaque problème sa solution immédiate ! Alors oui, il est important de démontrer qu’avec de la persévérance, de la motivation et de la ténacité, on peut venir à bout de nombreux obstacles, mais la narration force tant le trait de cet optimisme débordant que cela rend le tout un poil trop guimauve. Si vous me demandez mon avis, un vieil homme ronchon pétri de principes et obtus ne remettra pas en question la ligne de conduite de toute une vie après s’être fait cracher au visage par une adolescente… Ce manque de respect érigé en une solution miracle n’est ni un ressort dramatique crédible ni un bon exemple de conduite à transmettre aux jeunes lecteurs.

Ceci étant dit, j’applaudis malgré tout le projet défendu par cette nouvelle saga jeunesse de mettre en scène des héroïnes fortes, intelligentes, persévérantes et malignes. Parce que oui, lutter pour une égalité de traitement et de considération est une lutte de tous les âges et de tous les instants et non, il n’est jamais trop tôt pour entreprendre et se battre pour réaliser ses rêves. Alors on pardonne aisément les quelques petits défauts de ce premier tome et on se laisse la chouette possibilité de retrouver nos petites sorcières espiègles dans le tome 2, sorti très récemment en librairie !

Je laisse le mot de la fin à Aliénor, la narratrice de Viser la lune, dans cette chouette vidéo pédagogique proposée par Poulpe Fictions pour aborder la question du sexisme


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire