Ma barre de navigation


http://www.alexbouquineenprada.com/2017/06/hello-petit-internaute.html http://www.alexbouquineenprada.com/2017/06/les-chroniques-par-le-menu.html http://www.alexbouquineenprada.com/search/label/coupdecoeur http://www.alexbouquineenprada.com/search/label/actualitt%C3%A9 alexbouquineenprada@gmail.com

samedi 27 janvier 2018

Angelica Varinen, N.M Zimmermann

http://www.alexbouquineenprada.com/2018/01/angelica-varinen-nm-zimmermann.html
Auteur : N.M Zimmermann
Éditeur : Flammarion Jeunesse
Date de parution : 10 janvier 2018
Nombre de pages : 224
Ma note : 3/5

Telle une petite souris honteuse, je me faufile derrière l’écran, je lisse mes moustaches, je tâtonne, et je frappe les touches avec timidité. Cela faisait tellement longtemps que je n’étais pas sortie de mon trou pour vous tricoter une petite chronique…

Aujourd’hui, me voici donc de retour, non pas pour vous jouer un mauvais tour (levez la main si vous avez saisi la référence), mais bien pour vous parler d’Angelica Varinen, l’héroïne d’une nouvelle série de romans publiée chez Flammarion Jeunesse. Dernier né de la plume de N.M Zimmermann à qui l’on doit L’amour, le Japon, les sushis et moi, ce premier tome nous plonge au cœur d’une enquête malicieuse et féérique

Assise devant sa tasse de chocolat chaud et résignée à passer une journée mortellement ennuyeuse au domaine de Clairval, Angelica Varinen, petite princesse atypique à l’esprit vif, va soudain entendre parler d’une mystérieuse affaire de vol de bijoux. Ni une ni deux, notre pétillante héroïne accro aux pâtisseries saute sur l’occasion et décide de mener l’enquête à la barbe d’Atticus, son majordome adoré à la jambe mécanique. Aidée de son chat taciturne et de sa renarde arctique, Angelica va devoir user de toute son audace et de sa malice pour dénouer cette mystérieuse affaire...

Joli clin d’œil à l’âge d’or du récit policier, ce premier tome est une merveilleuse introduction aux codes qui ont fait le succès et la renommée des romans à énigmes. Inspecteur balourd, enquêtrice excentrique et témoins pas très futés : autant de personnages forts sympathiques, quoi qu’un peu simplistes, que l’auteur vous propose de suivre à un rythme effréné ! Tous évoluent dans un univers au cœur duquel animaux parlants, créatures fantastiques et machineries improbables forment un joyeux mélange. Les chapitres sont courts, la plume fluide et le tout est merveilleusement illustré. Néanmoins, un rythme trop expéditif et une narration pas assez fouillée rendent ce premier tome un poil frustrant pour les lecteurs les plus aguerris. N.M Zimmermann glisse ça et là quelques petites touches steampunk qui titillent l’intérêt du lecteur, et se permet aussi quelques critiques sur notre société moderne (diktat de l’apparence, pollution et matérialisme) qui font mouche. Le tout rend le récit agréable, fluide et rapide, mais laisse vraiment un arrière goût de pas assez… Espérons que le tome 2 saura être plus étoffé pour permettre à tous les lecteurs de se plonger avec délectation dans les tribulations de cette héroïne espiègle et attachante !

NB : Je remercie chaleureusement les éditions Flammarion Jeunesse pour l'envoi de ce roman qui, bien que perfectible, m'a fait passer un très chouette moment de lecture !

2 commentaires:

  1. Enquête et fantastique, tout ce que j'aime! Ça a l'air chouette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une lecture très jeunesse, mais pour les petits lecteurs en herbe, c'est une chouette découverte de l'univers du roman à énigmes !

      Supprimer