Ma barre de navigation


http://www.alexbouquineenprada.com/2017/06/hello-petit-internaute.html http://www.alexbouquineenprada.com/2017/06/les-chroniques-par-le-menu.html http://www.alexbouquineenprada.com/search/label/coupdecoeur http://www.alexbouquineenprada.com/search/label/actualitt%C3%A9 alexbouquineenprada@gmail.com

lundi 4 décembre 2017

Le journal de Gurty - Marrons à gogo, Bertrand Santini

http://www.alexbouquineenprada.com/2017/12/auteur-bertrand-santini-editeur.html#more
Auteur : Bertrand Santini
Éditeur : Sarbacane
Date de parution : 6 septembre 2017
Nombre de pages : 166
Ma note : 4,5/5

Ce que l'éditeur vous en dit

La nature s'endort et Gurty se réveille... Hourra ! C'est parti pour de nouvelles aventures couleur marron et goût châtaigne ! Mais une menace plane : un mystérieux voleur d'animaux kidnappe un à un les chats (même Tête de Fesses) et les chiens du voisinage ! Plus le choix : Gurty et Fleur doivent unir leurs forces pour tenter de retrouver leur ennemi préféré... Gags et fous rires à gogo !


Petite citation

"Car ce n'est pas facile tous les jours, de se comporter bien. Une fois, par exemple, je me suis assise sur une fourmi et après, elle était si plate qu'elle en est morte."

Ma chronique en mode Fudge Hot Chocolate :  

Pour clôturer le mois de novembre en beauté et entamer décembre sur les chapeaux de roues, quoi de mieux que d’arpenter les allées du Salon du livre jeunesse de Montreuil ? Rapporter son butin à la maison et s’y plonger sous la couette avec une tasse de thé fumant, peut-être ? J’ai donc sauté dans un tas de feuilles aux côtés de Gurty pour un ballet automnal enfantin qui fait du bien ! 

Autant vous le dire tout de suite, Bertrand Santini ne menace ni mon chien, ni ma grande-tante et encore moins mon doudou préféré pour que j’écrive de gentilles chroniques enjouées sur chacune de ses parutions. Si je harcèle vos rétines avec des avis enthousiastes, c’est bien parce que ses romans le méritent. Chaque tome du Journal de Gurty est un vrai petit baume de bonne humeur et de candeur qui fait du bien à notre âme parfois un peu ternie d’adulte. Suivre cette petite chienne qui n’a pas froid aux yeux dans ses folles aventures est toujours un prétexte pour aborder une multitude de thèmes avec intelligence et finesse. 

Dans ce troisième volet, nous retrouvons Gurty qui arpente la garrigue pendant les vacances de la Toussaint. Et ses pérégrinations sont l’occasion de sensibiliser les jeunes lecteurs à la cause animale, à l’écologie et de rappeler l’importance de profiter de chaque moment sans laisser la peur nous empêcher de vivre notre vie. C’est Newt (mais si, Les Animaux fantastiques !) qui disait très justement « Se faire du souci, c’est souffrir deux fois. » Refuser de se faire des amis par peur de les perdre, c’est une terrible erreur qui rend malheureux et solitaire. On aborde aussi la question de l’altruisme, de l’acceptation, du rêve, de l’amitié ou encore du trafique de fourrure : toujours avec humour, sensibilité et justesse. Le tout est saupoudré de dessins empreints de douceur, de poésie et de drôlerie : de vraies pépites à piocher au fil des pages ! 

Petit bonus non négligeable ? À la fin de chaque tome, vous avez un cahier d’activités ludiques et rigolotes. Mots-croisés, tests, jeux des sept différences : tout est mis en place pour inviter les petits lecteurs à devenir des aventuriers du texte et poursuivre leur voyage en compagnie de Gurty. Un vrai régal !

Mes autres chroniques sur l'univers de Bertrand Santini :
- Le Yark
- Miss Pook et les enfants de la lune
- Hugo de la nuit


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire