Djibouti, Pierre Deram

http://www.alexbouquineenprada.com/2017/11/djibouti-pierre-deram.html#more
Auteur : Pierre Deram
Éditeur : Folio Gallimard
Date de parution : 7 septembre 2017
Nombre de pages : 144
Ma note : 3/5

Ce que l'éditeur vous en dit

« C'est demain, se répète Markus, que je rentre à Paris... » Pour sa dernière nuit africaine, le jeune militaire se jette à corps perdu dans Djibouti, son implacable désert, son désordre étourdissant, ses putains redoutables, et sa faune de soldats fous d'ivresse et de solitude. Entre violence brute et errance onirique dans les bas-fonds de la ville, Pierre Deram met à nu la bouleversante férocité des rapports humains.
À Djibouti, berceau de l'humanité et barque de perdition, prostituées et légionnaires sont les mêmes enfants de la violence et de la beauté...


Ce que j'aimerais ajouter

Markus est un jeune militaire français envoyé en opération extérieure à Djibouti pour une durée de six mois. Vous êtes invités à le suivre le temps d’une soirée, la dernière soirée passée sur le sol poussiéreux et bouillant de cette ville hors du temps. Une soirée durant laquelle réminiscences et souvenirs vont s’élever de terre, comme ces volutes de chaleur qui dansent toute la journée aux portes du désert.

Plongez au cœur de Djibouti pour une nuit lancinante, bercée par un style mélancolique et brûlant. La narration n'est là que pour mimer un désarroi, un tourbillon grouillant de vie dans ce quotidien sec, désertique et sans but qui écrase chaque être, inlassablement. Une survivance de l’instinct, du désespoir et de ces cœurs qui battent sans fin, luttant sans relâche contre le vertige de la vacuité d'être. Pour oublier, les hommes se livrent à la drogue, à l’alcool et aux femmes, s’enivrant sans cesse, à tout prix. 

Le récit oscille entre la violence, l’âpreté et un onirisme sensuel déroutant. Ce court roman saura transporter le plus réticent des lecteurs au cœur du désert, il saura faire peser sur lui les rayons impitoyables du soleil, rendre suffocante l’atmosphère sablée et rêche contenue dans ces quelques pages. Le style hypnotique compense une intrigue inexistante. Une expérience de lecture dépaysante et étrange.

Je tiens à remercier Livraddict et les éditions Gallimard pour l'envoi de ce livre, véritable petit OVNI de ma bibliothèque et qui me restera longtemps en mémoire !