La zébéléhyène, un album sur l'acceptation

http://www.alexbouquineenprada.com/2018/11/la-zebelehyene-un-album-sur-lacceptation.html#more
Auteur : Gropapa
Illustratrice : Sonia Sans
Éditeur : Évalou
Date de parution : 22 janvier 2019
Nombre de pages : 32
Ma note : 4,75/5

Quand une hyène un peu pelée, puante et miteuse se balade dans la savane, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne se sent pas très bien dans ses baskets. Avec son dos courbé, ses pattes à la longueur inégale, son pelage tacheté un peu ridicule, sa truffe quelconque et son cou riquiqui, elle n’a vraiment rien pour elle. Alors quand son chemin croise celui d’un éléphant à la longue trompe élégante, une idée brillante lui vient : pourquoi ne pas échanger cette truffe ridicule contre ce merveilleux appendice nasal ? Après cela, c’est sûr et certain, elle se sentira enfin bien ! 

Automne, une saison chez les sorcières ♥

http://www.alexbouquineenprada.com/2018/10/automne-une-saison-chez-les-sorcieres.html
Autrice : Anaïs Goldemberg
Éditeur : Éditions du Lumignon
Date de parution : 31 octobre 2014
Nombre de pages : 64
Ma note : 5/5

Quand le moral est parti se planquer au fond de vos godasses pleines d’eau boueuse, que la bonne humeur s’est roulée en boule au fond de votre chaussette droite et que rien ne semble pouvoir adoucir votre humeur sombre après une journée bien pourrie, je vous conseille de vous glisser dans votre pyjama préféré après une douche chaude, de lancer une vidéo d’un feu de cheminée ronflant, de choisir une musique d’ambiance envoûtante, de vous visser dans un fauteuil confortable avec une infusion au miel et de vous plonger dans Automne, une saison chez les sorcières. Si avec tout cela, votre moral ne remonte pas en flèche, autant passer en mode hibernation jusqu’à fin mai, c’est moi qui vous le dis !

Piouh, une lecture duveteuse et réconfortante ♥

Autrice : Estelle Billon-Spagnol
Éditeur : Grasset Jeunesse
Date de parution : 29 août 2018
Nombre de pages : 64
Ma note : 4/5

La rentrée est passée, la chaleur estivale semble vouloir s'attarder, l’obscurité grignote avec appétit quelques précieuses minutes chaque soir, les bouilloires sortent du placard et les écharpes commencent à se lover autour des nuques bronzées (dans mes rêves oui ! On continue à suer dès le milieu de matinée, faute de savoir comment s'habiller...) L’envie de se glisser sous la couette, de se verser une bonne tasse de thé et de se pelotonner avec un livre se fait enfin sentir. Pour l’accompagner au mieux, je vous propose de faire confiance à Piouh, un petit poussin malin coiffé d’un mignon chapeau pointu.